Message d'erreur

You are accessing Revue Études Inuit Studies using an unencrypted connection. For your security, Revue Études Inuit Studies only supports account logins using a secure protocol such as HTTPS. You can switch to HTTPS by trying to view this page again after changing the URL in your browser's location bar to begin with "https" instead of "http". Please contact site admin for help if this error continues.

Histoire du dictionnaire Naukan Yupik Eskimo et ses implications pour un futur dictionnaire du Yupik sibérien

History of the Naukan Yupik Eskimo dictionary with implications for a future dictionary of Siberian Yupik
Pages: 149 - 161
Auteur(s) / Author(s): Steven A. Jacobson
Résumé:

Naukan est une langue Yupik qui n’est parlée de nos jours que par quelques personnes du côté russe du détroit de Béring, qui ont toutefois de fortes affinités alaskiennes. Dobrieva de Lavrentiya, qui parle naukan, le linguiste Golovko de St Petersbourg et les linguistes Krauss et Jacobson de Fairbanks ont compilé un dictionnaire naukan en deux volumes parallèles: naukan-anglais avec le naukan orthographié en lettres latines et, naukan-russe avec le naukan transcrit dans l’alphabet cyrillique modifié que l’on utilise pour les langues eskimo de Tchoukotka. L’implication dans ce projet de gens de l’Alaska, de l’Europe russe et de la Tchoukotka était à la fois appropriée et bénéfique. Le dictionnaire a été publié récemment par le Centre des langues Autochtones d’Alaska de l’Université d’Alaska à Fairbanks. Le dictionnaire naukan en deux volumes parallèles peut servir de modèle pour produire un nouveau dictionnaire du yupik (central) sibérien, une langue parlée, au moins ancestralement, par à peu près autant de gens sur l’île Saint-Laurent en Alaska que dans la région de Novo Chaplino-Sirenik en Tchoukotka russe. Un tel dictionnaire pourrait aider à revigorer cette langue et lui permettre de mieux servir de pont entre les deux moitiés d’un même peuple et d’une même culture, divisés seulement depuis quelques décennies par une frontière qu’ils n’ont pas créée.

Abstract:

Naukan is a Yupik Eskimo language spoken now by only a few people on the Russian side of the Bering Strait, but with strong Alaskan affinities.  Naukan speaker Dobrieva of Lavrentiya, linguist Golovko of St. Petersburg, and linguists Jacobson and Krauss of Fairbanks have compiled a Naukan dictionary in two parallel volumes: Naukan in a latin-letter orthography to English, and Naukan in the modified Cyrillic alphabet used for Chukotkan Eskimo languages to Russian.  It was both appropriate and beneficial that this project involved people from Alaska, European Russia, and Chukotka. The dictionary was recently published by the Alaska Native Language Center of the University of Alaska Fairbanks. The Naukan dictionary in two parallel volumes can serve as a model for a new dictionary of (Central) Siberian Yupik, a language spoken, at least ancestrally, by roughly equal numbers on St. Lawrence Island Alaska and in the New Chaplino-Sirenik area of Chukotka, Russia. Such a dictionary could help to reinvigorate that language and allow it better to serve as a bridge between the two halves of a single people and culture divided only in recent decades by a boundary not of their own making.