Message d'erreur

You are accessing Revue Études Inuit Studies using an unencrypted connection. For your security, Revue Études Inuit Studies only supports account logins using a secure protocol such as HTTPS. You can switch to HTTPS by trying to view this page again after changing the URL in your browser's location bar to begin with "https" instead of "http". Please contact site admin for help if this error continues.

Résilience, appartenance et tourisme à Nain, Nunatsiavut

Resilience, belonging, and tourism in Nain, Nunatsiavut
Pages: 35 - 58
Résumé:

Dans le cadre de notre projet de recherche sur la vulnérabilité et la résilience du tourisme dans l’Arctique, nous avons évalué les interactions entre le changement climatique et le tourisme dans les communautés de l’Arctique canadien. Dans cet article, nous nous intéressons à la capacité d’adaptation en présentant les résultats d’entrevues menées à Nain au Nunatsiavut, dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador. Alors que de nombreux résidents ont manifesté leur enthousiasme à propos de la nouvelle désignation de leur communauté en tant que point d’entrée du parc national du Canada des Monts-Torngat, il y avait aussi une insatisfaction par rapport à certains aspects du nouveau parc, comme le manque de possibilités d’emplois locaux. Certains se sont montrés optimistes à propos du potentiel encore inexploité que constitue le tourisme (de la croisière aux visites écotouristiques accompagnées de guides locaux), alors que d’autres ont manifesté leur inquiétude. En tenant compte du fait que le développement touristique au Nunatsiavut en est à ses débuts, nous concluons que les stratégies d’adaptation devraient continuer à mettre l’accent sur l’éducation et viser l’information et la mobilisation des résidents dans les initiatives locales et régionales.

Abstract:

As part of a research project examining tourism vulnerability and resilience in the Arctic, we assessed the interactions between climate change and tourism in Canadian Arctic communities. In this article, we focus on the capacity for adaptation by analysing interviews from Nain, Nunatsiavut, in the province of Newfoundland and Labrador. While many local residents were excited about the new designation of their community as a gateway to the Torngat Mountains National Park of Canada, there was also some dissatisfaction with certain aspects of the new park, such as a lack of local employment opportunities. Some participants were optimistic about the untapped tourism potential (from cruise tourism to ecotourism with local guides), while others raised concerns. Considering that tourism is just beginning in Nunatsiavut, we conclude that adaptation strategies should emphasise education, aim to inform residents and engage them in local and regional initiatives.