Message d'erreur

You are accessing Revue Études Inuit Studies using an unencrypted connection. For your security, Revue Études Inuit Studies only supports account logins using a secure protocol such as HTTPS. You can switch to HTTPS by trying to view this page again after changing the URL in your browser's location bar to begin with "https" instead of "http". Please contact site admin for help if this error continues.

The northern fur seal: A subsistence and commercial resource for Aleuts of the Aleutian and Pribilof Islands, Alaska

The northern fur seal: A subsistence and commercial resource for Aleuts of the Aleutian and Pribilof Islands, Alaska
Pages: 51 - 72
Auteur(s) / Author(s): Douglas W. Veltre, Mary Veltre
Résumé:

L’otarie à fourrure a été un élément de subsistance important pour les Aleut depuis quelques milliers d’années. Suite à la découverte russe des Iles Pribilof il y il 200 ans, des Aleut y ont été déplacés afin de procurer la force de travail nécessaire à la chasse. Depuis ce temps, l'otarie à fourrure constitue essentiellement la seule ressource commerciale et l'élément de subsistance principal des Aleut de ces îles. Par contre, ces dernières années, des changements économiques et politiques ont transformé l'industrie et la fin permanente de cette chasse commerciale semble imminente. Toutefois, l'utilisation des otaries à fourrure à des fins de subsistance se poursuit malgré ces changements.

 

Abstract:

L’otarie à fourrure a été un élément de subsistance important pour les Aleut depuis quelques milliers d’années. Suite à la découverte russe des Iles Pribilof il y il 200 ans, des Aleut y ont été déplacés afin de procurer la force de travail nécessaire à la chasse. Depuis ce temps, l'otarie à fourrure constitue essentiellement la seule ressource commerciale et l'élément de subsistance principal des Aleut de ces îles. Par contre, ces dernières années, des changements économiques et politiques ont transformé l'industrie et la fin permanente de cette chasse commerciale semble imminente. Toutefois, l'utilisation des otaries à fourrure à des fins de subsistance se poursuit malgré ces changements.