Message d'erreur

You are accessing Revue Études Inuit Studies using an unencrypted connection. For your security, Revue Études Inuit Studies only supports account logins using a secure protocol such as HTTPS. You can switch to HTTPS by trying to view this page again after changing the URL in your browser's location bar to begin with "https" instead of "http". Please contact site admin for help if this error continues.

Le ulu traditionnel et ses antécédents préhistoriques dans l'Arctique central et dans l'Arctique de l'Est

Traditional ulus and their prehistoric counterparts in the Central and Eastern Arctic
Pages: 105 - 130
Auteur(s) / Author(s): Catherine Rankin, Yves Labreche
Résumé:

Cette étude exploratoire porte sur la fabrication et l'utilisation du ulu chez les Inuit et leurs prédécesseurs de l'Arctique central et oriental. Les auteurs tentent d'abord de répondre à quelques questions simples: Qu'est-ce qu'un ulu? Quels en sont les principaux attributs? Comment étaient-ils fabriqués et par qui? Les principales contraintes qui déterminent la production de ces couteaux à tranchant transversal sont cernées et les différents usages auxquels ils étaient destinés sont identifiés. Une classification préliminaire du ulu en dix types est proposée, ce qui permet de réviser les typologies partielles élaborées il y a plus d'un demi-siècle. La seconde partie de l'exposé traite de l'épineux problème de l'évolution et de la diffusion des techniques. L'accent est mis sur les industries de pierre polie, les techniques d'emmanchement et la distribution géographique et chronologique des ulus. Les couteaux à tranchant transversal semblent faire partie d'un ensemble de traits techniques associés au mode de vie maritime nordique. On les retrouve à différentes époques et leur origine remonte sans doute à plus de 4500 ans, vraisemblablement du côté du Détroit de Béring où des développements primordiaux dans les techniques de polissage de la pierre permirent l'éventuelle production des ulus au Néo-esquimau. Enfin, on ne peut dorénavant exclure la possibilité que les Paléo-esquimaux de l'Arctique central et oriental aient fait usage d'outils équivalents.

Abstract:

The first part of this essay explores the technology and utilization of the ulu in traditional Inuit society. They address a few basic questions: What is an ulu? What are its essential characteristics? How were they made and by whom? The constraints which affected the production of these tranverse-edge cutting knives are identified as well as their utilization. A preliminary classification of ulus into ten types is proposed. The second part of the paper deals with the difficult problem of cultural origins, evolution and diffusion of techniques. It focuses on implements of polished slate, hafting techniques and the geographical and chronological distribution of the ulu. It appears that ulus, or ulu-like tools, are part of a complex of traits shared by a number of Northern Maritime cultures through millenia, with origins reaching back 4500 years ago. The Bering strait region appears to be a major area for the early production of polished stone implements, permitting the eventual development of the typical ulu in more recent times. Finally, the possibility that Paleo-Eskimos of the Central and Eastern Arctic also made ulu-like tools, can no longer be dismissed.