Écrire pour nos vies: le langage du mal du pays, de l'estime de soi et de «l'épidémie» de tuberculose chez les Inuit

Writing for our lives: The language of homesickness, self-esteem and the Inuit TB 'epidemic'
Pages: 121 - 140
Auteur(s) / Author(s): Frank James Tester, Paule McNicoll, Peter Irniq
Résumé:

Cet article est basé sur le contenu de 54 lettres écrites par des Inuit et adressées à Leo Manning, un interprète employé par le ministère des Affaires du Nord dans les années cinquante. Ces lettres ont été traduites par Peter Irniq, le présent Commissaire du Nunavut. Les lettres, qui se trouvaient dans les Archives Nationales du Canada, ont été écrites en 1956 par des Inuit hospitalisés dans des sanatoriums du Sud canadien. Elles sont une source directe d'information sur l'expérience vécue par les Inuit souffrant de tuberculose qui furent hospitalisés dans les sanatoriums du Sud. L'article porte particulièrement sur trois thèmes principaux émergeant de l'ensemble des lettres: maladie vécue loin de chez-soi, malentendus interculturels et estime de soi, et perte de contrôle des Inuit sur leur propre santé. L'article présente une analyse sémiotique du contenu des lettres et établit des relations entre ce contenu et d'autres documents d'archives et publications antécédentes sur l'expérience de la tuberculose chez les Inuit.

Abstract:

This paper is based on the content of 54 syllabic letters written by Inuit, and addressed to Mr. Leo Manning, a translator employed in the mid-1950s by Northern Affairs. They have been translated by Mr. Peter Irniq, currently Commissioner of Nunavut. The letters, located in the National Archives of Canada, were written by Inuit in southern tuberculosis sanatoria in 1956. They provide the reader with a first-hand, Inuit account of the experience of being treated in Southern sanatoria. The paper focuses on three themes emerging from these letters: home and sickness, cross-cultural misunderstanding and self-esteem, and Inuit loss of control over health. A semiotic analysis is used to assess the content of these letters in relation to other archival documents and what has previously been published about the Inuit experience with tuberculosis.