L'identité inuit et l'alphabétisation dans une communauté du Nunavut

Inuit identity and literacy in a Nunavut community
Pages: -
Auteur(s) / Author(s): Perry Shearwood
Résumé:

Une des façons utilisées par les Inuit d'Igloolik au Nunavut pour exprimer leur identité est en lisant et en écrivant en inuktitut et en anglais. Tout dépend s'ils savent lire et écrire en inuktitut d'une façon traditionnelle, s'ils ont été scolarisés (en anglais), et s'ils ont appris les finales (en inuktitut). Les conditions qui ont amené ces processus locaux sont la sédentarisation des Inuit d'Igloolik, leur accréditation par leur éducation ainsi que la standardisation du système d'écriture en inuktitut. Ces processus ont construit et fait valoir leur identité dans le contexte d'une économie mixte et de l'expansion de l'état canadien dans le Nord. Selon leur engagement dans ces processus grâce à leur alphabétisation, les Inuit adultes d'Igloolik font partie d'un des trois groupes suivants: aînés inuit, bi-alphabétisés actifs, ou autres jeunes Inuit.

Abstract:

One way that Inuit in the Nunavut community of Igloolik express their identity is by reading and writing in Inuktitut and English. They read and write traditionally (in Inuktitut), they get an education (in English), and they learn the finals (in Inuktitut). The conditions for these local processes are the sedentarization of local Inuit in Igloolik, their credentialization through education, and the standardization of the writing system of Inuktitut. These processes assert and shape identity in the context of the mixed economy and the expansion of the Canadian state into the North. According to their engagement with the processes through their use of literacy, local adult Inuit belong to one of three groups: older Inuit, active biliterates, and other younger Inuit.