Silatuniq: Respectful state of being in the world

Pages: 23 - 31
Auteur(s) / Author(s): Betsy Annahatak
Résumé:

Le sujet de cet article est le silatuniq, une façon d’être respectueuse ou sage envers tout ce que l’on peut rencontrer, ou tout ce avec quoi l’on peut interagir, dans le monde. En me basant sur mon histoire personnelle, je tente d’expliquer la façon dont les Inuit de ma région étaient élevés, de l’enfance à l’âge adulte, dans une culture leur permettant d’acquérir des valeurs, des savoir-faire et des connaissances leur conférant les compétences nécessaires à la vie dans notre société. Cet article résulte de toute une vie d’expérience, puisque j’ai vécu la phase de la transition culturelle, depuis les camps de chasse jusqu’à la vie communautaire; puis j’ai connu la vie d’étudiante au moment de l’apparition des programmes scolaires classiques, s’appliquant à tous de la même façon, à Kangirsuk, avant de travailler comme éducatrice pour contribuer aux changements dans le système d’éducation des Inuit. Un schéma montre la façon dont le silatuniq, un signe de maturité, peut être visualisé comme l’objectif essentiel du développement des enfants inuit dans leur acquisition des valeurs coutumières et des règles culturelles, toutes liées entre elles. J’ai l’espoir que cet objectif pourra être atteint dans la scolarité des Inuit d’aujourd’hui.

Abstract:

This paper focuses on silatuniq, a mode of being respectful or wise toward all that one encounters and interacts with in the world. Based on my personal background, I try to explain how Inuit in my region were culturally raised from childhood to adulthood to acquire values, skills, and knowledge to become competent in our society. This article is the result of my lifelong experience of having lived during a phase of cultural transition, from hunting camps to community life, then having lived as a student during the introduction of mainstream schooling in Kangirsuk, and finally working as an educator to make changes in Inuit education. A diagram illustrates how silatuniq, a sign of maturity, can be visualized as the central goal of the development of Inuit children as they acquire interrelated customary values and cultural rules. Hopefully this goal can apply to today’s Inuit schooling.