Nua Kilipaq et Juu Talirurnilik: Chasses collectives au caribou dans le Québec arctique

Nua Kilipaq et Juu Talirurnilik: Chasses collectives au caribou dans le Québec arctique
Pages: 97 - 110
Type: Document
Auteur(s) / Author(s): Bernard Saladin D'Anglure, M. Vézinet
Résumé:

Documents commentés par B. Saladin d'Anglure et M. Vézinet

Le caribou qui pendant des siècles a constitué une des plus importantes ressources pour les Inuit a progressivement disparu du Québec arctique entre la fin du XIXe siècle et les années 1960. Les Tarramiut de la rive sud du détroit d’Hudson ont été les plus touchés par sa disparition dans leur région. Quelques chasseurs continuèrent pourtant la chasse mais au prix de déplacements de plus en plus longs vers le sud où ils rejoignaient les groupes inuit établis près de la limite des arbres – zone où l’on rencontrait encore quelques hardes. Lucien Turner (1894) nous a laissé une très bonne description de la chasse au caribou dans cette zone lors de la traversée de la rivière Kuujjuaq (Fort Chimo) à la fin du siècle dernier. Mais nous sommes beaucoup plus pauvres en ce qui concerne les chasses traditionnelles en zone de toundra pour lesquelles aucune description détaillée n'a encore été publiée. Cette lacune nous a incités à reproduire des documents dessinés par deux Inuit du Québec arctique, Nua Kilupaq et Juu Talirurnilik, maintenant disparus. L'examen attentif de ces documents permet en outre d'analyser en termes de chaîne opératoire, d'unités de production et de formes de coopération, les deux procès différents qu'ils illustrent: la chasse à l'arc au mur d'affût et la chasse en qajaq aux gués.

Abstract:

The caribou, which had been traditionally one of the main resources of the Inuit, has gradually disappeared from Arctic Quebec between the late 19th century and the 1960's. The Tarramiut on the south shore of Hudson strait were the most affected by the disappearance of caribou. However, a few hunters carried on the hunt but at the price of longer and longer journeys to the south where they joined the Inuit groups settled near the Tree Line – area where a few herds could still be found. Lucien Turner (1894) has left us a very good description of caribou hunting in this area at the crossing of the Kuujjuaq river (Fort Chimo) at the end of the last century, but our documentation is much scarcer regarding traditional hunting in toundra areas for which no detailed description has been published yet. This lack prompted us to reproduce documents drawn by two Inuit from Arctic Quebec, Nua Kilupaq and Juu Talirurnilik, now deceased. A careful examination of these documents permits moreover an analysis in terms of operational sequences, units of production and forms of cooperation, of two different processes: driving caribou towards bow-men hiding in wait behind a stone row, or spearing them from a qajaq at crossing-places.