The syntax of relative clauses in Inuktitut

The syntax of relative clauses in Inuktitut
Pages: 95 - 110
Auteur(s) / Author(s): Chet Creider
Résumé:

Cet article présente une introduction à l'étude de la formation des propositions relatives en inuktitut. L'auteur y apporte des éléments de preuve à l'appui des conclusions suivantes:

  1. à l'intérieur d'une proposition relative, l'absolu est le seul cas où un groupe nominal peut être relativisé;
  2. dans les propositions principales, il n'y a pas de pareilles restrictions Pour un groupe nominal qui sert d'antécédent à une relative (un groupe nominal à l'allatif, l'ablatif, etc. peut être un antécédent de relative)
  3. pour ce qui est de la structure apparente, les propositions relatives en inuktitut peuvent avoir leur antécédent à l'intérieur ou à l'extérieur;
  4. il n'est pas possible d'analyser les relatives à antécédent interne en termes d'une suppression d'un antécédent externe; par conséquent, même au niveau de la structure sous-jacente de ces propositions, l'antécédent est bel et bien interne et non pas externe
  5. la structure sous-jacente des re1atives en anglais ne peut s'analyser en termes d'un antécédent interne; des langues différentes peuvent donc recourir à des moyens syntaxiques radicalement différents pour exprimer la même structure logique.
Abstract:

This article is an introduction to the study of relative clause formation in Inuktitut. Evidence is presented in support of the following conclusions:

  1. the only noun-phrase (NP) position inside the relative clause which may be relativized into is the absolutive;
  2. there are no restrictions on NPs in main clauses which function as relative clause heads (allative, ablative, etc. NPs may be RC heads);
  3. in terms of surface constituent structure relative clauses in Inuktitut may be either internally-headed or externally-headed;
  4. an analysis of internally-headed relative clauses in terms of the deletion of an external head is not possible; hence such clauses are underlying internally-headed and have no external head;
  5. an analysis of relative clauses in English as underlyingly internally-headed is not possible; hence, languages may chose radically different syntactic means to express the same logical structure.