A review of Paleo-Eskimo culture history in Southern Québec-Labrador and Newfoundland

A review of Paleo-Eskimo culture history in Southern Québec-Labrador and Newfoundland
Pages: 21 - 32
Auteur(s) / Author(s): William W. Fitzhugh
Résumé:

Cet article examine les preuves de l'occupation paléo-esquimaude du Québec-Labrador méridional et de Terre-Neuve. Le peuplement débuta vers 3000-2500 B.P. avec des groupes reliés au Dorset inférieur de type Groswater qui occupaient le détroit de Belle-Isle, l'est de la Côte Nord probablement jusqu'à Kegashka, à l'ouest, et une bonne partie de Terre-Neuve. De nouveaux groupes paléo-esquimaux, étroitement reliés au Dorset inférieur et moyen du Labrador s'installèrent dans les régions méridionales vers 2000 B.P. et constituèrent la plupart des éléments du Dorset terreneuvien. Si ce complexe dorsétien, que l'on retrouve sur toute l'île de Terre-Neuve, a été présent au Labrador et sur la Côte-Nord - et nous n'en sommes pas sûrs -, ce n'a été que de façon marginale au sud de Cap Harrison. La présence indienne sur le continent, et l'absence de phoque à harpe sur la côte sont les causes les plus probables pour expliquer l'absence d'implantation dorsétienne à cet endroit. Après les premiers contacts avec les Dorsétiens du Labrador central et septentrional, les Dorsétiens de Terre-Neuve se développèrent de façon quasi-autonome jusqu'à ce qu'ils soient remplacés sur l'île par des groupes indiens, vers 1500-1100 B.P. Il y a fort peu de données pour attester l'existence de contacts entre Indiens et Dorsétiens et rien qui puisse suggérer de changement culturel important pour l'un ou l'autre de ces groupes. Il n'y a pas non plus de données sûres à propos d'un contact entre les Dorsétiens et les Norrois dans les régions méridionales. L'auteur soutient que les Norrois auraient rencontré des Indiens au sud de Nain après 1000 B.P. et que le contact avec les Dorsétiens aura lieu seulement dans la partie nord de la côte du Labrador.

 

Abstract:

This paper reviews the evidence for Paleo-Eskimo occupations of southern Quebec-Labrador and Newfoundland. Paleo-Eskimo settlement here begins about 3000 B.P. groups related to late Pre-Dorset and later, Groswater Dorset, which occupies the Strait of Belle Isle region, eastern portions of the Quebec Côte Nord and much of Newfoundland. Groswater Dorset probably provided the foundation from which later Newfoundland Dorset developed following new contacts and probably population influx from northern Labrador Middle Dorset groups about 2000 B.P. Although found throughout Newfoundland, this Dorset complex seems to have occupied the Labrador and Quebec coast south of Cape Harrison only lightly, if at all. Indian presence on the mainland and possible avoidance of the mainland coast by harp seals are the most likely causes of the absence of Dorset settlement here. After initial contacts with northern and central Labrador Dorset, Newfoundland Dorset developed essentially independently until it was replaced on the island by Indian groups between 1500-1100 B.P. Evidence of Dorset-Indian contacts are extremely limited and do not suggest significant culture change for either groups. There is no compelling data for Dorset contacts with Norse in southern regions. It is argued that Norse would have met Indians south of Nain after 1000 B.P. and that Dorset contact would have been restricted to the northern Labrador coast.