Droits collectifs et pouvoirs chez les Inuit du Nunavik

Collective rights and powers in Nunavik
Pages: 143 - 148
Auteur(s) / Author(s): Paul Bussieres
Résumé:

En 1975, la Convention de la Baie James et du Nord québécois reconnaissait aux Inuit du Nunavik un ensemble de droits collectifs voués à la sauvegarde de leur culture et d'un certain mode de vie. En même temps, la Convention permettait la mise sur pied d'institutions potitiques et administratives modernes qui venaient combler un besoin évident de pouvoir, et un désir bien légitime d'assumer une part toujours plus grande de leur autonomie politique.

Aujourd'hui, prenant prétexte de la nécessité de moderniser la Convention de 1975, les Inuit on repris les discussions avec le gouvernement du Québec et ils espèrent conclure avec ce dernier un nouvel accord qui leur accorderait une plus grande autonomie sur le Nunavik.

Abstract:

In 1975, the James Bay and Northern Québec Agreement recognized a serie of collective rights aimed at preserving Inuit culture and a certain way of life. At the same time, the Agreement set up modern political and administrative institutions that responded to an obvious need for empowerment as well as to a legitimate need to assume increasing political autonomy.

As the 1975 Agreement presently has to be updated, the Inuit have taken up this opportunity to resume talks with the Québec government to reach a new accord that would offer them yet a greater degree of autonomy in Nunavik.