Les variations d'un modèle d'utilisation du territoire: Alternance saisonnière et évolution culturelle chez les Inuit du Cuivre

The variations of a land use pattern: Seasonal movements and cultural change among the Copper Inuit (Canada)
Pages: 71 - 90
Auteur(s) / Author(s): Béatrice Collignon
Résumé:

Les Inuit du Cuivre ont prouvé à plusieurs reprises au cours du XXe siècle leur capacité à adapter leur pratique du territoire à de nouvelles conditions spatio-économiques qui modifiaient les modalités de l'alternance saisonnière, principe de base de leur organisation spatiale. Si le modèle d'exploitation change au moins quatre fois au cours de la période, le principe de base, quant à lui, perdure jusqu'à la fin des années soixante-dix. Les Inuit du Cuivre - les jeunes générations surtout - cessent alors de construire leur identité sur le maintien d'une relation forte au territoire parcouru, qui se rétrécit d'ailleurs dangereusement.

Par le biais d'une analyse géographique, l'auteure cherche à appréhender la nature de la société inuit comtemporaine. Cette société n'est-elle qu'un moment dans l'évolution d'une vieille culture, ou est-elle plutôt une transition vers l'affirmation d'une nouvelle culture arctique? Cette formulation vise à dépasser la problématique de l'acculturation qui donne peu de prise sur les nombreux problèmes auxquels la société inuit est aujourd'hui confrontée.

Abstract:

The Copper Inuit have demonstrated their ability to adapt to new conditions a number of times during the 20th century. They have developed an elaborate practice of using their territory on the basis of seasonal alternance. Their land use pattern has changed at least four times during this century, but the underlying principle has remained the same up to the late 1970's. Since then, the Copper Inuit, particularly younger generations, have ceased to build up their identity on the relation to the land, a land they live on less and less year after year.

This geographical approach is an attempt to question the nature of modern Inuit society. Is this society only one more stage in the evolution of an old culture, or is it a transitional step towards a new Arctic culture? This concept appears more promising than the concept of acculturation to grasp the nature of contemporary Inuit society and to look for solutions to the many problems this society is today struggling with.