Anticipation, changement climatique et mouvement au Groenland

    Auteur(s): 
    page_debut: 
    21
    page_fin: 
    37
    Résumé: 

    Réfléchissant sur ma recherche à long terme au Groenland, j’essaye dans cet article d’élargir la discussion sur l’adaptation, la vulnérabilité et la résilience dans la littérature sur le changement climatique afin de mettre l’un accent sur l’anticipation. Alors que l’adaptation est une réponse réactive au changement climatique, recentrer l’attention sur l’anticipation nous permet de voir l’importance de l’intentionnalité, l’action, l’agence, l’imagination, la possibilité et le choix. L’anticipation est également liée au doute, à l’incertitude, la crainte et l’appréhension. À travers à une discussion spécifique sur la chasse, je soutiens que la compréhension des perceptions locales, des préoccupations, de la préparation et des réponses aux changements dans l’environnement dépend de celle du contexte social et culturel de l’anticipation, de comment les gens apprennent à anticiper, et de la nature de cette anticipation.

    Abstract: 

    Drawing and reflecting on long-term research and fieldwork in Greenland, I seek through this article to broaden the discussion of adaptation, vulnerability, and resilience in the climate change literature to include a focus on anticipation. While adaptation is a reactive response to climate change, anticipation is more about intentionality, action, agency, imagination, possibility, and choice. It is also about being doubtful, unsure, uncertain, fearful, and apprehensive. Through a specific discussion of hunting, I argue that understanding local perceptions, concerns, preparedness and responses to changes in the environment depends on understanding the social and cultural context of anticipation, how people learn to anticipate, and the nature of that anticipation.

    Titre en anglais: 
    Anticipation, climate change, and movement in Greenland