Un stéréotype à corriger: Les relations Inuit-Dènè à l'ouest de la baie d'Hudson, 1920- 1956

    Auteur(s): 
    page_debut: 
    117
    page_fin: 
    144
    Résumé: 

    Selon des informations fournies par des aînés Inuit du Caribou du sud du district de Kivalliq (Nunavut), leurs contacts avec les Dènè (Chipewyan mangeurs-de-caribou) au cours de la période 1920-1956 étaient fréquents et harmonieux. Ces contacts ne se restreignaient pas aux échanges de biens: parmi d'autres éléments, ils comprenaient des partenariats entre familles, des campements temporaires communs, la commensalité et des activités sociales communes. Bien que ces événements se soient déroulés pendant la période «contact-traditionnelle» de l'histoire des Autochtones, je soutiens qu'ils contribuent à dissiper les stéréotypes concernant l'interface Amérindiens-Inuit au Canada, selon lesquels les Amérindiens avaient un comportement généralement agressif envers les Inuit, auquel ces derniers répondaient par l'évitement. Me référant à des recherches récentes concernant l'Alaska et la zone asiatique du détroit de Béring, je propose également que, dans les études comparatives de la variabilité des relations entre sociétés autochtones, on devrait réduire l'importance accordée à la soi-disant opposition Amérindiens-Inuit.

    Abstract: 

    Oral informations provided by Caribou Inuit elders from southern Kivalliq (Nunavut) indicate that between 1920 and 1956, their contacts with the Dene (Caribou Eater Chipewyan) were frequent and harmonious. These contacts were not restricted to trade: among other elements, they included partnerships between families, temporarily camping side by side, socializing and feasting. Even though the data pertain to the "contact-traditional era" of Native history, I argue that this example further dispels the stereotypes about Indian-Inuit contact in Canada, according to which the Indians were bent on aggressing the Inuit, who responded by avoiding them. Drawing on recent publications about Alaska and the Asian side of Bering Strait, I argue that comparative studies of the variability of Native intersocietal relationships should play down the alleged Indian-Inuit opposition.

    Titre en anglais: 
    A stereotype further dispelled: Inuit-Dene relations west of Hudson Bay, 1920-1956